Les rencontres du bassin méditerranéen sur le salon Food in Sud 2018

texte - Émilie Russo - crédit photos - Jean-Philippe Garabédian & Émilie Russo

À l’occasion de la journée d’ouverture du salon Food in Sud, les Chefs de l’association Gourméditerranée, aux côtés de leurs chefs invités, ont participé à une véritable mise en avant gourmande des produits et richesses de la Méditerranée.

Rythmé par Eric Roux, Emmanuel Perrodin et Ingrid Badurina Danielsson, ce voyage gastronomique, traduit par des démonstrations tout au long de la journée, a transporté les visiteurs dans une découverte de différentes cultures culinaires, dans lesquelles se retrouvent toutefois, le même amour pour la cuisine et les valeurs de la gastronomie méditerranéenne.

Partons à la découverte de Les rencontres des chefs méditerranéens par Gourméditerranée et vivons la cuisine méditerranéenne !

De 10h00 à 11h00, les poissons de Méditerranée et les poissons bleus ont été sublimés par les chefs Guillaume Sourrieu (L’Epuisette), Chef Frederic Charlet (Roland Paix Traiteur), et Issam Rhachi (Le Naoura Barrière - Marrakech).

Le Paca Crpmem, partenaire de l’association, a montré toute la beauté et l’enjeu d’une exploitation responsable mais surtout durable des ressources marines.

Second atelier autour des poissons crus... Les inspirations croates de Toni Milos (Martinis Marchi Hôtel - Croatie) et grecques de Dina Nikolaou (Evi Evane Traiteur - Paris) se sont mêlées à la cuisine traditionnelle, mais moderne, française de Dominique Frerard (Les Trois Forts - Sofitel), Vivien Durand (Le Prince Noir - Bordeaux), René Berges(LA TABLE DE BEAURECUEIL) et Vanessa Robuschi(Question de Goût). Un mélange savoureux et détonant.

Le goût méditerranéen ne peut être pensé sans l’huile d’olive: produit réunissant incontestablement le bassin méditerranéen depuis des siècles ! Regroupement culinaire réussi autour de Sylvain Robert (L'Aromat), Noël Baudrand (Le Relais 50), Jean Christophe Ugo (NJ Café), Yannis Lisseri (Le Péron)et Yassine Khalal (Royal Mansour - Marrakech).

Nadia Sammut (La Fenière), Lionel Levy (Alcyone*), Sylvain Depuichaffray (Pâtisserie Depuichaffray)et Alon Hirtenstien (Intercontinental - Tel Aviv) ont, par des créations originales, montré que des interdits alimentaires peuvent être “contournés” de façon tout à fait gourmande en ne choisissant que des produits artisanaux, naturels avec seulement le goût au cœur de la fabrication.

Autre richesse de la cuisine méditerranéenne, les légumes et légumineuses , une autre façon de varier les plaisirs. Et les variations ont été multiples avec Franck Paté (La Poule Noire), Ludovic Aillaud (Restaurant L'Epicurien Aix-en-Provence), Mounir Arem Le Baroque et Aylin Yazicioglu (Nicole - Istanbul).

Bouchées, tapas, mezze.... à chacun sa préférence pour nommer ces petites portions ! Mais Alexandre Mazzia (AM*), Georgiana Viou (La Piscine), Sebastien Richard (Le Panier de Sabastien), Laurent Navarro (L’Atelier de Pauline), Jacques Pourcel (Terminal#1) et Maroun Chedid (Maroun Chedid Academy) nous ont montré que bien que petites par la taille, les bouchées peuvent être une concentration étonnante d’ingrédients et de saveurs diverses !

Pour clôturer cette journée de live cooking sur la Place des Chefs, le dernier “8 mains” a dépassé les frontières. Christian Ernst (Rowing Club) et Ippei Uemura (Tabi No Yume) conservent les produits méditerranéens mais ils y allient les techniques japonaises avec Tetsuro Akasaki (Mariott - Osaka)et Yasuhiro Yoshida (Mariott - Osaka) qui offrent aux spectateurs, médusés, un travail sur les découpes et le sucre des plus spectaculaires.

Remerciements :