Le club des Sud'crés s'attaque à pâques !

Après les bûches de Noël et les agrumes fin février, les membres du club des Sud’Crés, courant sucré de Gourméditerranée, ont planché sur la fête de Pâques. Au programme : des créations plus belles et gourmandes les unes que les autres, présentées à la presse mi-mars au restaurant l’Epuisette du Guillaume Sourrieu.

Etaient présents :

Yann Couvreur (Yann Couvreur Pâtisserie – Paris) – invité d’honneur

Ancien chef pâtissier de l’hôtel du Prince de Galles, Yann Couvreur est l’une des figures actuelles de la nouvelle pâtisserie française. Il s’installe à son nom dans la capitale en avril avec une offre inédite qui séduira sans aucun doute un large public.

Cakes très gourmands

Julien Dugourd (La Chèvre d’Or** – Eze) – invité d’honneur

Depuis plus d’une demi-douzaine d’années, Julien Dugourd gère d’une main de maître la pâtisserie de la mythique Chèvre d’Or au cœur de la côte d’Azur. Il s’est notamment fait connaître pour son dessert « Vision d’un Citron de Menton ».

Œuf de Pâques 2016

Emmanuelle Willemart (La Cour du Théâtre – Martigues)

Aux côtés de son mari Pascal, Emmanuelle Willemart imagine la partie sucrée du restaurant la Cour du Théâtre à Martigues. Cette Alsacienne propose dans son établissement une pâtisserie classique qui s’assume… et qui est très gourmande.

Création « L’Oeufraisier » (biscuit joconde sans gluten, bavaroise aux fraises pochées au thé de Pâques, miroir rouge au chocolat blanc) 

Jacques Soisson (L’Epuisette* – Marseille)

Chef pâtissier de Guillaume Sourrieu à l’Epuisette depuis 2 ans, Jacques Soisson, 35 ans, a un CV qui parle de lui-même : traiteur Potel & Chabot, restaurants Ledoyen et Laurent à Paris, la Ferme de Marie à Megève…

« Pâques dans les sous-bois » (gianduja, caramel, cardamone, poivre)

Camille Payan (Le Palais de la Major – Marseille)

22 ans seulement et un joli talent déjà. Voilà comment on pourrait définir Camille Payan, chef pâtissière du restaurant Le Palais de la Major. Si elle a connu des établissements de haute gastronomie (Auberge de la Fenière, l’Esprit de la Violette), elle se plaît aujourd’hui dans un registre moins élitiste mais tout aussi gourmand.

« Œuf coque de Pâques » (mousse chocolat noir, caramel beurre salé truffé à la coque)

Florian Grad (La Villa Madie** – Cassis)

Alsacien d’origine, Florian Grad officie à la Villa Madie aux côtés du chef propriétaire Dimitri Droisneau. Après avoir commencé sa carrière au Crocodile à Strasbourg, Florian a acquis son expérience dans la région et notamment à Aix en Provence avec Jean-Marc Banzo.

Œuf de Pâques, chocolat manjari, cardamome et mélisse transie 

Valentin Labbé (Pâtisserie Depuichaffray – Marseille)

Le jeune Valentin Labbé travaille en symbiose avec Sylvain Depuichaffray, figure de la pâtisserie marseillaise qui s’est fait une solide réputation avec ses macarons et ses desserts de goût toute en finesse.

Enclos tout en chocolat, pâtisserie noisette exotique

Clément Higgins (Bricoleurs de Douceurs – Marseille)

A 27 ans, Clément Higgins est l’une des étoiles montantes de la pâtisserie régionale. Avec sa compagne, il a ouvert fin 2015 sa boutique au 202 chemin du Vallon de l’Oriol dans le 7ème arrondissement.

« Jardin de Pâques » (cream cheese violette et rhubarbe)

Claude Krajner (Le Temps d’un Chocolat – Marseille)

Maître Artisan Chocolatier, Claude Krajner a appris son savoir-faire à Paris au sein de ’une des plus anciennes institutions de la capitale, A La Mère de Famille.

« Cho-Koons » 

Pierre Lamour (La Table 5 – Marseille)

Pâtissier de formation, Pierre Lamour est le patron du restaurant La Table Cinq avec son complice Jean-Claude De Lanfranchi. Il réalise une pâtisserie à son image : franche et gaie.

« Nid de Poule » (liqueur cacao et crème montée mahaleb vanille)

Mathilde Genet (Auberge de la Fenière* – Cadenet)

A 25 ans, Mathilde Genet a déjà un joli parcours à son actif : l’Agapé, la Villa Madie, Pierre Hermé, Potel & Chabot… Elle collabore au quotidien avec Nadia Sammut, promotrice de la « Cuisine Libre ».

« Pâques en Provence »

Simon Pacary (L’Esprit de la Violette par Marc de Passorio* – Aix en Provence)

Né à Istres, Simon Pacary fait ses classes aux côtés des frères Pourcel et au restaurant d’Olivier Bontemps (second de Thierry Marx) à Malagas. Avant de devenir le chef pâtissier de l’Esprit de la Violette, il était en charge de la partie sucrée d’hôtels 5 étoiles et Relais & Châteaux.

« Galaxie tout chocolat » 70% en provenance de République Dominique et du Vénézuela 

Marie Rebuffat (Question de Goût – Marseille) 

23 ans et toutes ses dents…. Marie Rebuffat, chef pâtissière du restaurant Question de Goût, a travaillé chez Yannick Delpech et Ludovic Turac. Elle a participé l’an dernier au Championnat de France de Dessert à l’Assiette.

« Promenade en forêt »

Nicolas Decitre (Vanille Noire – Marseille)

Cadre dans l’export, Nicolas Decitre a décidé de se reconvertir dans la glace après en être littéralement tombé amoureux à New York où des artisans de très grand talent ravivent les locaux. Il s’installe au cœur du quartier du Panier avec son enseigne Vanille Noire, à travers laquelle il propose des parfums frais et décalés.

« Parfums de Pâques » (choco-huile d’olive, chocolat orange amère du Var, chocolat blanc limoncello, chocolat noir)