Le diner de chefs 2018, partage et générosité au menu

Texte : Émilie Russo Crédit Photos : Julie Cabassu & Paola Boldrini de Campou

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il est des actions qui inspirent, qui tiennent particulièrement à coeur. Des causes qui nous touchent et par cette conscience nous donnent envie de nous investir à fond, de donner le meilleur de nous mêmes. Il est également des rencontres qui deviennent des relations qui traversent le temps. C’est le cas de Gourméditerranée et de Les Restos du Coeur qui ont organisé pour la quatrième année consécutive le caritatif et gastronomique Le Dîner de Chefs Marseille 2018.

Des retrouvailles après une année mais qui sonnent comme si ces deux associations s’étaient quittées hier ! Noyau dur de ce projet collectif et humaniste: venir en aide aux plus défavorisés, mettre en commun les connaissances, les activités, les compétences de chacun pour dépasser la barre des dons récoltés l’an passé et proposer aux convives de cette soirée un moment gourmand, chaleureux et généreux.

Une nouvelle fois, la mobilisation au sein des chefs a été remarquable tout autant que le talent et la rigueur mis dans la réalisation du menu. Par groupe de deux ou trois, nos cuisiniers ont ainsi imaginé un repas digne des plus belles tables : apéritif coquillages ou sushis, entrée, plat de poisson et plat de viande, dessert et une belle part de bonté et de disponibilité !

 

 

 

 

 

Investis depuis longtemps dans cette belle cause également, de nombreuses personnalités ont pris place autour des tables rondes magnifiquement dressées pour l’occasion dans le Salon Panoramique de l’Orange Vélodrome. Franz-Olivier Giesbert, Florent Manaudou, Rudy Garcia, Hiroki Sakai 酒井宏樹 mais encore Pido ou Titoff... ; tous les horizons sportifs et culturels étaient présents et cette mobilisation avec un esprit de partage avait de quoi rendre fière notre ville si hétéroclite et cosmopolite. Des conversations s’en suivent, des amitiés se créent , un lien humain sans différence d’origine ou de milieu, ... , une ambiance de partage à l’état brut s’est élevée hier du stade !

Parce qu’il faut donner sans compter à ceux qui ont le plus besoin de recevoir, la vente aux enchères fut un véritable succès et l’engouement des convives a permis de réunir la somme de 56 000 euros pour cette association maintenant trentenaire mais toujours autant nécessaire.

Hier soir, ils pouvaient “compter sur” nous !